Vie dans la joie sur le site de réinstallation de Senburi au Tibet

Publié le 2020-12-28 à 18:11  |  China Tibet Online

Daxiu, qui vit dans le site de réinstallation de Senburi, à Shannan, dans la région autonome du Tibet, nous a déclaré : « grâce à la formation, j'ai acquis de nouvelles compétences. Novembre passé, on a eu de bonnes affaires au magasin de pains cuits à la vapeur et le salon de thé. J'ai gagné plus de 20 000 yuans. » 

En décembre 2019, Daxiu a déménagé avec 4085 agriculteurs et bergers de la ville de Nagqu pour vivre sur le site de réinstallation de très haute altitude de Senburi. Cette relocalisation a pour but de résoudre le problème que « la terre ne peut pas nourrir ses habitants », d'améliorer l'environnement de production et le milieu de vie des habitants dans les régions troublées par les mauvaises conditions climatique et d'altitude. 

Le site de réinstallation de très haute altitude de Senburi 

Après la relocalisation, divers projets industriels ont été mis en œuvre. Les agriculteurs et les bergers déménagés vivent et travaillent dans la bonne ambiance. Grâce à la politique de réinstallation dans le cadre de la réduction de la pauvreté, ces habitants sont sortis de la pauvreté et ont commencé une nouvelle vie où ils voient leurs revenus s'accroître. 

Après la sortie de la pauvreté dans la vie matérielle, la mise à jour de mœurs et de mentalité suivent le rythme. Afin de faire jouer pleinement le rôle de premier plan des femmes dans l'amélioration du milieu d'habitation et la construction d'une civilisation écologique, la Fédération des femmes de la région autonome du Tibet a lancé une campagne de construction de « Belle maison et famille heureuse » dans les sites de réinstallation. 

Conférence de conclusion 

La Fédération de femmes de la région autonome du Tibet ont formé des cadres de la fédération des femmes dans les villages, lancé l'embellissement de jardins, favorisé l'ouverture de boutiques de petits pains cuits à la vapeur et encouragé la construction standardisée des « maisons pour femmes et enfants ». De l'enquête préliminaire et des travaux de préparation au suivi ultérieur, la fédération a réalisé le travail de construction de manière globale et systématique. 

L'exigence principale de l'activité de création « Belle maison et famille heureuse » est les « cinq beautés ». A savoir : la beauté de la cour, la beauté de l'intérieur, la beauté de la cuisine et des toilettes, la beauté du caractère et la beauté du village. Maintenant, chaque maison est belle et bien maintenue, fenêtres claires et portes propres. Les agriculteurs et les bergers portent des vêtements propres et bien rangés. Des fleurs et des herbes sont plantées devant et derrière les maisons. La vie des agriculteurs et des bergers a changé de manière bouleversante et on peut voir des visages souriants partout.

(Rédactrice : Lucie ZHOU)