Plantation d'arbres fruitiers et développement d'une entreprise à commande dans le canton de Muxu du comté de Mangkang

Publié le 2020-11-16 à 14:28  |  China Tibet Online

Sous l'agréable soleil du matin, notre reporter est parti du canton de Quzika, dans le comté de Mangkang, pour se rendre dans le canton de Muxu. Le comté de Muxu est proche de la province du Yunnan, il bénéficie donc d'un environnement naturel relativement plus agréable pour l'agriculture. L'altitude n'est que de 2200 mètres. Le village d'Adong dépend uniquement des activités agricoles.
Chen Kaifeng, secrétaire du comité du Parti du canton de Muxu, dans le comté de Mangkang, a déclaré aux journalistes : "Quand on regarde le passé, les terres voisines, où il y a des poteaux en bois, sont toutes plantées de raisins. En raison du manque de terres cultivées, les gens du commun ont posé leurs yeux sur les terres stériles au milieu de la montagne. Les grappes d'arbres verts que vous voyez maintenant sont des mandarines que nous avons introduites ici. Le soleil y est abondant et les fruits sont beaucoup plus sucrés que ceux cultivés dans les provinces du continent. C'est pourquoi il a maintenant un nouveau nom, appelé "Mandarine Kangba". Toutes ces terres cultivées ont été développées pour obtenir des avantages économiques . "
"Pour sortir les masses de la pauvreté, nous recherchons principalement des opportunités de revenus en cultivant des terres avec des produits privilégiés par le marché. Les populations locales sont très attachées à la terre cultivée. En plus de planter des arbres fruitiers et du raisin pour s'assurer un revenu économique, ils pratiquent également la plantation intercalaire de certaines cultures comme l'orge et le blé tibétains pour répondre aux besoins quotidiens des gens et du bétail. En général, seul un engrais organique est utilisé pour la plantation de vignes. Il est récolté au plus tôt à la fin du mois d'août, lorsque la teneur en sucre est la plus élevée. La transformation doit être effectuée dans les 24 heures suivant la récolte. Comme le traitement des raisins se poursuit pendant un certain temps, il est difficile pour les gens d'avoir du temps libre, dit Chen Kaifeng.
Chen Kaifeng a déclaré que le vignoble du village d'Adong adopte désormais le mode de gestion branche + base + agriculteur + entreprise + coopérative. C'est-à-dire une entreprise agricole basée sur les commandes. Cette année, 41 ménages du groupe Muwa du village d'Adong ont plus de 400 000 yuans de revenu économique provenant de la seule plantation de raisins ! Les villages le long de la rivière Lancang fonctionnent tous de cette manière.
Notre reporter est passé par la cour de la maison du villageois Baima. En nous voyant nous arrêter et regarder autour de lui, Baima, qui arrose les fleurs, nous a gentiment invités à entrer et à nous asseoir.
Baima, 52 ans, a quitté un village voisin pour s'installer au village d'Adong en 1992. Maintenant, ses deux filles sont parties travailler ailleurs.
Ces dernières années, alors que l'une de ses deux filles est allée enseigner dans le comté de Zhongba à Shigatsé et que l'autre a obtenu un emploi au Bureau météorologique de Nyingchi, le mari, la femme et son père sont restés à la maison. En tant que cadre et chef de village riche, Baima s'est attaché à construire sa ville natale. En plus de planter du raisin comme les autres villageois, sa famille élevait des cochons et plantait des arbres fruitiers. Cette année, le raisin s'est vendu à lui seul à plus de 30 000 yuans.
En août de cette année, Baima a également construit plusieurs maisons en bois à la mode dans sa cour. Il attendait que sa fille revienne vivre. Plusieurs orangers situés à côté du mur de la cour ont été couverts de fruits lourds, que Baima a également réservés à sa fille.

(Rédactrice : Estelle ZHAO)