Nyingchi, au Tibet, a trouvé des moyens de se sortir de la pauvreté

Publié le 2020-11-11 à 11:02  |  China Tibet Online

Le matin du 30 octobre, une conférence de presse sur la consolidation et l'amélioration des résultats de la réduction de la pauvreté dans la ville de Nyingchi, dans la région autonome du Tibet, s'est tenue à Lhassa, au Tibet. Yang Chiwei, le maire adjoint de la ville de Nyingchi, a présenté les méthodes concrètes pour consolider les acquis de la réduction de la pauvreté et créer efficacement des liens entre la réduction de la pauvreté et la stratégie de vitalisation rurale.


Une navette de passagers dans le district de Chayu de la ville de Nyingchi.

A la fin de 2015, la ville de Nyingchi a identifié avec précision 6 636 familles comprenant 22 803 personnes enregistrées comme étant en situation de pauvreté. Couvrant 490 villages dans 54 cantons, l'incidence de la pauvreté était de 16,42 %. Jusqu'à présent, la ville de Nyingchi a sorti de la pauvreté 6 958 familles comprenant 23 893 personnes. La population pauvre se chiffre maintenant à zéro et les 490 villages pauvres ont été sortis de la pauvreté.

Selon Yang Chiwei, depuis 2016, la ville de Nyingchi a mis en oeuvre un total de 591 projets de réduction de la pauvreté par l'industrialisation et réalisé des investissements de 3,765 milliards de yuans. Il a dit que les parcs industriels de lutte contre la pauvreté et les industries de lutte contre la pauvreté dans la ville de Nyingchi ont permis d'enregistrer directement 29 169 personnes, réalisant une augmentation de revenu par habitant de 1 790 yuans. Indirectement, ces efforts ont permis à 41 747 personnes qui ne sont pas enregistrées comme pauvres de réaliser un revenu par habitant de 1 566,1 yuans.

Tout en travaillant activement à la réduction de la pauvreté par l'industrialisation, la ville de Nyingchi a également établi 25 sites de réinstallation pour réduire la pauvreté, afin de permettre de relocaliser 759 familles comprenant 3392 personnes. Des infrastructures locales et des services de santé publique de base tels que l'approvisionnement en eau et le drainage, des lignes de transport d'électricité, des sites d'activités des organisations au niveau des villages et des jardins d'enfants au niveau des villages ont été construits et améliorés. Tout cela soutient la construction des industries de lutte contre la pauvreté.

La ville de Nyingchi a également adopté la construction de dix projets de modernisation des "réseaux d'eau, d'électricité, routier et Internet, et des services d'éducation, de science, de culture et de protection de la santé", afin d'améliorer les infrastructures et les services de santé publique de base dans les zones rurales. Selon Yan Xinhang, directeur adjoint du Bureau de lutte contre la pauvreté de la ville de Nyingchi, le taux de couverture de l'eau potable sécuritaire dans les milieux ruraux dans la ville de Nyingchi a été maintenu à 100 %. Dans les régions très froides du district de Gongbujiangda, du district de Chayu, du district de Lang et du district de Bomi. En hiver, les problèmes liés au gel des robinets et à l'alimentation en eau ont été résolus efficacement.

En termes des efforts de transfert d'emploi pour les agriculteurs et les éleveurs, Nyingchi a mené des actions pour améliorer les compétences professionnelles des agriculteurs et des éleveurs, et cette année, 4 232 personnes ont été transférées vers un emploi.


Des travailleurs d'une usine de transformation de thé dans le district de Medog, à Nyingchi, en train de transformer du thé.


Des fruits vendus sur un véhicule de vente mobile pour la réduction de la pauvreté dans le village de Madi, dans la ville de Medog, dans le district de Medog, à Nyingchi.

En outre, afin de promouvoir la consolidation des acquis en matière de lutte contre la pauvreté et la connexion efficace avec les efforts de vitalisation rurale, la ville de Nyingchi continuera à maintenir et à mettre en oeuvre des politiques de réduction de la pauvreté dans les domaines de l'éducation, des soins médicaux, du logement, de l'eau potable et de la sécurité sociale ; continuera d'intensifier la mise en oeuvre des politiques de construction d'infrastructures rurales, des politiques de qualité de l'environnement des milieux de vie ruraux et des politiques de construction et protection écologiques ; sélectionnera et mettra en oeuvre un lot de projets de lutte contre la pauvreté par l'industrialisation à long terme et de base en fonction des conditions locales, promouvant la transformation des politiques préférentielles de réduction de la pauvreté en politiques inclusives de vitalisation rurale, réduisant les différences dans les politiques entre les familles pauvres et les familles non pauvres.

(Rédactrice : Estelle ZHAO)