Le Zada au Tibet : une grande industrie écologique enrichissant le peuple grâce au fruit d'argousier

Publié le 2020-11-03 à 09:59  |  China Tibet Online


En photo : la forêt d'argousier des deux côtés de la rivière Langchen Khabap.

Dans le comté de Zada à Ngari au Tibet, la forêt d'argousier pousse bien des deux côtés de la rivière Langchen Khabap, les fruits oranges d'argousier sont abondants. L'argousier est une variété d'arbuste, réputé comme étant le fruit sacré du plateau donné par le dieu.
Des deux côtés de la rivière Langchen Khabap, la terre sableuse ne convient pas à la culture des agricultures traditionnelles. L'argousier, une variété d'arbre servant à réduire l'érosion de la terre et dotée d'une valeur économique, a pourtant été proposée pour être plantée. Le comté de Zada est en train d'explorer la voie du développement de l'industrie d'argousier, pour le profit écologique et les avantages économiques, pour obtenir une récolte double.


En photo : le fruit d'argousier.

En avril 2019, le comté de Zada a réussi à instaurer un centre de recherche sur l'argousier et un parc industriel moderne grâce au financement introduit par le Bureau des ressources naturelles du comté, ce qui englobe 30 serres, y compris 2 serres de bouturage de culture de jeunes plants et 2 serres d'argousier introduits de l'Ordos.


En photo : les produits à base du fruit d'argousier.

Le centre de recherche sur l'argousier assume ses responsabilités principales comme la culture, les recherches et le développement du produit et la vente. Un total de 6 tonnes de fruits d'argousier sauvage en septembre pour cette année a été cueilli et transporté dans les usines de l'extérieur. Le personnel du Bureau des ressources naturelles du comté de Zada réclame aux journalistes que les produits à base d'argousier soient principalement le jus d'argousier, la purée d'argousier, l'huile du fruit d'argousier ainsi que l'huile des graines d'argousier. En raison de la production limitée, il n'y a que la région de Ngari comme marché. Les produits sont assez populaires dans le marché : presque 3 mille coffres de boisson du jus d'argousier ont été vendus, l'huile des graines d'argousier et la purée d'argousier se sont vendues aussi bien.


En photo : la culture de jeunes plants d'argousier.

Selon les informations, le comté de Zada envisage pour une durée de 10 ans de planter 120 milles mu d'argousier, une base industrielle sera ainsi construite en intégrant le traitement, les recherches et le développement ainsi que la production autour d'argousier. En plus, les masques, les produits cosmétiques et l'alcool prenant l'argousier comme matériaux bruts seront développés en vue d'élargir les avantages économiques.
L'industrialisation d'argousier a offert des postes de travail pour les habitants locaux : le reboisement des argousiers, la cueillette des jeunes feuilles et fruits ont besoin de travailleurs. Pour le présent, 30 personnes sont recrutées pour le reboisement des argousiers dans le parc. 

(Rédactrice : Estelle ZHAO)