La campagne anti-pauvreté de la Chine va bientôt se terminer

Publié le 2020-10-14 à 14:20  |  People's Daily

Une agricultrice cueille des tomates dans une serre à Tangwan, un village du comté autonome Maonan de Huanjiang, dans la région autonome Zhuang du Guangxi (sud de la Chine), le 12 mai 2020 (Photo / Xinhua) 

La vaste campagne chinoise de lutte contre la pauvreté devrait se terminer dans moins de deux mois. Cependant, les programmes de secours mis en œuvre au cours des huit dernières années pour aider les pauvres des zones rurales resteront en place pour éviter aux personnes pauvres de sombrer dans le désespoir, a déclaré le 12 octobre un haut responsable. 

Selon Liu Yongfu, directeur du Bureau du groupe directeur du Conseil des affaires de l'État chargé de la lutte contre la pauvreté et du développement, la principale agence de lutte contre la pauvreté du pays, les autorités prévoient d'introduire une « période de transition » pour garantir que les programmes d'assistance qui dureront des années continueront de servir des dizaines de millions d'agriculteurs qui ont récemment échappé à la pauvreté absolue. Elles créeront également un mécanisme pour surveiller et empêcher les agriculteurs de replonger dans la misère, a-t-il ajouté. 

M. Liu s'est exprimé lors d'un séminaire consacré aux instructions du président Xi Jinping sur les efforts de lutte contre la pauvreté du pays, organisé par son bureau et le département de la publicité du Comité central du Parti communiste chinois à Beijing. 

La conférence, à laquelle ont assisté des représentants du gouvernement et des universitaires, était le premier des événements d'une semaine marquant la septième Journée nationale de lutte contre la pauvreté, qui aura lieu le 17 octobre. Cette date est également célébrée dans le monde entier comme la Journée internationale pour l'élimination de la pauvreté. 

La période de transition fait suite aux efforts déployés par la Chine pour réduire la pauvreté rurale à grande échelle, ce qu'elle a réussi à faire depuis fin 2012 grâce à un assortiment de plans de lutte contre la pauvreté allant de la promotion des industries rurales et de l'expansion des soins de santé abordables à la relocalisation des agriculteurs hors de leurs maisons ancestrales isolées. 

À plusieurs reprises, M. Liu a qualifié les plans de « mesures extraordinaires » qui visent à mettre fin à la pauvreté domestique avant 2021, année du centenaire du Parti. 

Mais alors que la campagne de lutte contre la pauvreté touche à sa fin, des craintes ont surgi sur un retour à un appauvrissement massif lorsque l'aide sera soudainement interrompue. Les craintes ont été aggravées par l'impact économique de la pandémie de COVID-19 ainsi que par les inondations et autres catastrophes géologiques qui ont ravagé les provinces du sud cet été. 

Pour répondre à ces préoccupations, M. Liu a annoncé que des efforts continus seraient déployés pour renforcer ce qui a été réalisé jusqu'à présent et pour réduire davantage les écarts de richesse. 

La période de transition a également été conçue pour faciliter le passage de la Chine de la lutte contre la pauvreté absolue à l'objectif plus vaste de revitaliser les régions rurales les moins riches du pays. 

« Échapper à l'extrême pauvreté n'est pas une fin mais un point de départ pour de nouvelles vies et d'autres efforts », a-t-il conclu.

(Rédactrice : Lucie ZHOU)