En collaboration, l'entreprise privée et les habitants sont sur la bonne piste pour la prospérité

Publié le 2020-07-30 à 16:26  |  China Tibet Online


En photo : Tashi Tsering attendant le chargement dans le véhicule.

"Depuis que la société Runxin est venue dans notre village, en six ans, j'ai acheté cinq véhicules : une voiture, deux pelles et deux autres de transport. Aujourd'hui, j'ai un revenu annuel de plus de 400 000 yuans (48 500 euros). J'engage également un travailleur pour conduire les pelles, et je lui paie 10 000 yuans (1 200 euros) par mois". En ce qui concerne le revenu, Tashi Tsering, chef de l'équipe de transport du village de Baga, dans le canton de Chanag, dans le comté de Mainling, dans la ville de Nyingchi, dans la région autonome du Tibet, nous a parlé avec légèreté.

En 2014, la société Tibet Nyingchi Runxin Industrial Co., Ltd (ci-après dénommée "Runxin") a créé la société Tibet Mainling County Runxin building materials Co., Ltd (ci-après dénommée "branche de Mainling") dans le village de Baga. Grâce à cette industrie, plus de 600 personnes de 13 villages du canton de Chanag et de 8 villages du comté de Mainling ont pu bénéficier de dividendes, ce qui a permis de résoudre le problème de l'emploi de plus de 500 personnes.

À l'heure actuelle, il y a 20 véhicules de transport dans le village de Baga, où se trouve Tashi Tsering. Ils se sont sortis de la pauvreté et ont augmenté leurs revenus en transportant de la branche de Mainling du sable et de gravier ainsi que des matières premières. "Avant l'arrivée de la société Runxin, il n'y avait qu'un ou deux véhicules de transport dans le village, et personne ne prenait de risques en les achetant. Ils avaient peur que les machines ne soient plus d'aucune utilité après l'achat. Maintenant, nous avons un revenu stable tous les jours. Il y a de plus en plus de véhicules de transport dans le village. Seuls 5 ou 6 ménages n'ont pas de véhicules de transport." En ce qui concerne ses revenus, Tashi Tsering a dit en souriant qu'il n'était que l'intermédiaire du village.


En photo : la société Runxin a remporté le titre d'"entreprise privée nationale avancée dans une action ciblée de lutte contre la pauvreté", dans le cadre d'une campagne "dix mille entreprises pour aider dix mille villages".

Autrefois, Tashi Tsering avait la mauvaise réputation d'être inactif depuis un long moment. Il ne s'occupait jamais de sa famille, et il gâchait sa vie. "J'étais tellement mauvais que mes proches au village me méprisaient. Après l'arrivée de la société Runxin, j'ai vu d'autres personnes employées dans la logistique pour gagner de l'argent. Je suis venu à la société pour demander si la société pouvait aussi m'engager dans la logistique, et la société a accepté immédiatement. Peu à peu, j'ai beaucoup changé d'avis. Quand les villageois ont vu mon changement et mon travail, ils m'ont élu chef d'équipe." Tashi Tsering a ressenti les changements apportés par l'entreprise Runxin depuis tant d'années.

Selon Han Yu, président de la société Runxin, depuis le début de sa création, par le biais de l'emploi, des dividendes, de l'aide et d'autres moyens, la société a aidé plus de 10 000 personnes dans le district de Bayi, le comté de Mainling, le comté de Kongpo Gyamda, le comté de Mêdog (entre autres), et a précisément aidé 700 personnes pauvres dans 4 villes à se débarrasser de la pauvreté et à augmenter leurs revenus. La société a payé 24,6 millions de yuans (2,986 millions d'euros) pour le service de main-d'œuvre, 28,3 millions de yuans (3,436 millions d'euros) pour la location de véhicules et de transports locaux, et a fait don de plus de 10 millions de yuans (1,214 million d'euros), ce qui a permis de réaliser la situation gagnant-gagnant de la croissance des entreprises, du développement local et de l'augmentation des revenus des gens.

 (Rédactrice : Claire SHENG)