La technologie est l'aile des personnes qui aspirent à sortir de la pauvreté

Publié le 2020-06-28 à 09:54  |  China Tibet Online

Les roses ont fleuri, 70 000 au total, dans le parc industriel moderne d'agriculture et d'élevage du comté de Dranang, dans la ville de Shannan, dans la région autonome du Tibet.

Dans le village de Surkhar, des immeubles résidentiels de deux étages sont disposés dans l'ordre. Tashi, une villageoise locale, est en train de décorer son salon. La Tashi d'aujourd'hui n'est plus la Tashi impuissante qui était en détresse il y a quelques années.


Chez Tashi.

Tashi, 37 ans, a un père âgé et un fils qui est encore à l'école primaire. Les trois membres de la famille dépendent d'elle pour leur subsistance. En tant que seule force de travail de la famille, Tashi doit gagner de l'argent et est donc coincée dans le village, elle ne peut pas aller bien loin.

En 2017, l'achèvement et l'exploitation du parc industriel moderne d'agriculture et d'élevage du comté de Dranang vient résoudre ce problème pour elle.

"Je travaille dans la base de fraises du parc industriel pendant mon temps libre. Je reçois 150 yuans (19 euros) par jour, ce qui améliore grandement mes revenus". Tashi est très satisfaite de ce travail, proche de chez elle et qui ne l'empêche pas de s'occuper de la famille.

"La plantation de fraises, la gestion, la cueillette, le conditionnement, chaque maillon a une forte demande de travailleurs. Lorsque la main-d'œuvre a besoin de cueillettes, nous employons 30 personnes par jour". Xie Lekui, directeur du parc industriel, a déclaré que le parc a versé plus de 4,6 millions de yuans (579 000 euros) aux villageois locaux.

Depuis la création du parc, des efforts ont été faits pour aider les ménages pauvres environnants à sortir de la pauvreté et à augmenter leurs revenus. Le parc a essayé d'aider les villageois locaux à travailler, en résolvant le problème de l'emploi de 26 étudiants locaux. Chaque année, il offre 30 stages aux étudiants du collège d'agriculture et d'élevage de Nyingchi et de l'école professionnelle de Shannan.

L'année dernière, des ateliers de travail pour les professeurs de l'Université agricole de Chine ont été créés dans le parc, le seul au Tibet. Une fois mis en service, il apportera en permanence une contribution intellectuelle aux efforts de lutte contre la pauvreté déployés dans les champs de plantation et les chaînes de production.

La base d'élevage laitier du parc industriel a acheté 100 vaches noires et blanches le mois dernier, ce qui devrait augmenter le revenu des villageois locaux d'environ 300 000 yuans (37 800 euros). "Nous sommes convaincus que le parc industriel a déjà commencé à aider à l'emploi des villageois locaux et à réaliser ainsi une augmentation de l'emploi proche et du revenu".

Le parc industriel moderne pour l'agriculture et l'élevage du comté de Dranang a été créé en 2017, avec un investissement total de 70 millions de yuans (8,818 millions d'euros). Le parc industriel comprend une plantation de fraises en serre, un jardin de roses, une base de reproduction d'herbe, une usine d'engrais organique et une base de reproduction de vaches de haute qualité.

(Rédactrice : Claire SHENG)