Commune de Jiawa : les champignons sauvages permettent aux locaux de s'enrichir

Publié le 2019-08-20 à 14:40  |  China Tibet Online


Dorje, un habitant du village de Kaniang (comté de Litang, préfecture de Garzê, province du Sichuan).

Au sein d'un marché de champagnons dans la commune de Jiawa (comté de Litang, préfecture autonome de Garzê, province du Sichuan), les habitants portent sur leur dos des champignons sauvages comestibles, tels que les champignons du pin et les hydnes imbriqués. Un habitant du village de Kaniang prénommé Dorje déclare : « Depuis que les champignons sauvages sont sur le marché, tous les jours à l'aube, je monte sur la montagne pour les ramasser et les vends sur le marché avec des motocyclettes dans l'après-midi. Je peux gagner 500 à 1 000 yuans par jour (environ 65 à 130 euros). » Silang Quzhang, un habitant du village de Dongzhu de la commune de Jiawa raconte avec joie : « Ce matin, je suis allé ramasser des champignons sauvages et j'ai vendu plus de 400 yuans ».


Le marché de champignons dans la commune de Jiawa.

Yunqing, un autre habitant pauvre du village de Dongzhu, déclare : « L'année dernière, ma famille a récolté et vendu plus de 9 000 yuans de champignons sauvages. Quand la saison des pluies arrive, les champignons sauvages commencent à pousser. Je profite alors de mon temps libre pour partir à la recherche de ces trésors naturels de la montagne. Il existe de nombreuses variétés de champagnons sauvages ici, notamment les hydnes imbriqués. J'ai déjà gagné plus de 2 000 yuans (environ 250 euros), ce qui représente plus que quelques hectares d'orge. »


Des villageois devant la porte de Tashi Tsering, un habitant spécialisé dans le commerce des champignons sauvages dans la communce de Jiawa.

Tashi Tsering, un habitant spécialisé dans le commerce des champignons sauvages dans la communce de Jiawa, déclare : « J'ai été engagé dans l'acquisition de champagnons sauvages pendant cinq ou six ans. Il existe de nombreuses variétés de champignons sauvages chez nous, et ils sont d'excellente qualité. Chaque acquisition de champignons sauvages frais que j'ai faite pèse plus de 500 kilogrammes. Après avoir été classifiés et traités, ils sont vendus aux grandes villes du Yunnan et de Chengdu en temps opportun, et permettent de réaliser un chiffre d'affaires net d'environ 60 000 à 80 000 yuans par an (7 500 à 10 000 euros). »


Des villageois devant la porte de Tashi Tsering, un habitant spécialisé dans le commerce des champignons sauvages dans la communce de Jiawa.

Ces dernières années, le comté de Litang a accordé une grande importance à la gestion et à la protection des forêts et a accru la protection des ressources forestières naturelles. L'environnement écologique local s'est progressivement amélioré. Les variétés et la quantité de champignons sauvages dans les forêts ont également augmenté. Ces cadeaux naturels sont non seulement écologiques, verts et non-pollués, mais aussi remarquables dans leur valeur comestible et médicinale. Il n'est donc pas étonnant qu'ils soient privilégiés sur le marché local et exportés hors de la province.

(Rédactrice : Claire SHENG)