Le grenier du Tibet – Shigatse a multiplié par cent les indicateurs de développement au cours des 40 dernières années.

Publié le 2019-01-09 à 14:09  |  China Tibet Online

Shigatse signifie en tibétain « le meilleur des manoirs ». Situé au sud-ouest de la Région autonome du Tibet, il partage une frontière de 1 753 kilomètres avec le Népal, le Bhoutan et l’Inde au sud. Sa production alimentaire représente plus de 40 % de l’ensemble de la région tibétaine, ce qui explique pourquoi la région est connue sous le nom de « grenier du Tibet ».

Au cours des 40 années de réforme et d’ouverture, l'économie et la société de Shigatse, qui est la deuxième plus grande ville du Tibet, ont connu un développement rapide. Un certain nombre d’indicateurs de développement ont été multipliés par cent, voire mille. La force globale de la ville s'est considérablement améliorée. Par rapport à 1978, en 2017, la valeur de la production régionale de la ville de Shigatse avait atteint 21,63 milliards de yuans, ce qui est 143,2 fois plus que celle de 1978. La région a réalisé des investissements en immobilisations de 37,54 milliards de yuans dans l'ensemble de la société, ce qui est 1453,3 fois plus qu’en 1978. Le total des ventes au détail de biens de consommation était de 9,73 milliards de yuans, soit 166,5 fois plus qu’en 1978.

La ville de Shigatse accorde la priorité au développement de l’agriculture et de l’élevage en tant que l’un des piliers de l’industrie. À l’heure actuelle, la production de grains de la ville occupe la première place au Tibet. La proportion de l'élevage occupe la deuxième place au Tibet. La ville a formé une industrie caractéristique de l'agriculture et de l'élevage comprenant l'orge, la pomme de terre, les légumes, les moutons tibétains, les vaches, les chèvres cachemire, le poulet tibétain et la carpe de Yadong. Parmi eux, le mouton Gamba, le champignon de Yadong, la carpe de Yadong et la pomme de terre Aima sont devenus des produits disposant d'indication géographique nationale.

En outre, Shigatse tire parti des avantages de son emplacement stratégique et développe vigoureusement son commerce extérieur. À l'heure actuelle, la ville compte 28 points de passage frontaliers traditionnels, avec le Népal, l'Inde et le Bhoutan. À partir d'octobre 2018, le volume total des importations et des exportations du commerce extérieur (y compris le commerce frontalier des citoyens locaux des zones frontalières) de la ville de Shigatse était de 3,059 milliards de yuans, ce qui représente une augmentation de 21,1 % en glissement annuel.

En même temps la ville de Shigatse a accéléré la promotion de son ouverture totale, établissant un nouveau système d'économie ouverte. Entre autres, la construction des infrastructures dans les zones frontalières s’est accélérée, et l'infrastructure du commerce frontalier a été améliorée. En plus, la construction de la Zone de coopération économique frontalière de Gyirong se déroule sans problèmes. De nouvelles mesures ont été prises pour la construction du port frontalier et la structure des ports terrestres a déjà pris forme.

( Rédacteur : Samuel )