Garzê vient à bout de la pauvreté grâce aux tomates cerises

Publié le 2018-11-26 à 16:31  |  China Tibet Online

La tomate cerise, aussi petite soit-elle, pourrait-elle aider à venir à bout de la pauvreté ?

En tant que collaboratrice dans le jardin d’agriculture écologique moderne du comté de Chaggo du Garzê, Basum Lhamo, 40 ans, travaille 8 heures par jour et gagne 3 000 yuans par mois (environ 375 euros).

Dans le jardin, beaucoup travaillent à ce rythme. En effet, le parc économique s’efforce de développer des industries concurrentielles et de promouvoir ses produits phares, ce qui rapporte des revenus significatifs pour les entreprises et aide des paysans démunis à sortir de la pauvreté. Grâce à une agriculture modèle, les tomates cerises produites dans le comté de Chaggo, peuvent maintenant être savourées par les populations d’autres régions.

( Rédacteur : Samuel )