Transformation en argent des pierres de couleur

Publié le 2018-09-20 à 09:36  |  China Tibet Online

Le village Dasheng du comté Zhidoi se trouve dans l'arrière-pays du plateau Qinghai-Tibet, à l'ouest de la préfecture autonome tibétaine de Yushu. Avec une altitude moyenne de plus de 4500 mètres, il est connu sous le nom de “premier comté de la source du fleuve Yantzé”, puisque le fleuve Yantzé y prend sa source.

"Le village Dasheng est doté d'un avantage naturel que sont les pierres de couleurs, célèbres dans le monde entier. En été, les amateurs de pierres viennent en ramasser dans les rivières et les montagnes." Nyima, le dirigeant du village, attache une importance particulière à cette source avantageuse et a décidé d'en faire un business, afin d’aider les villageois à sortir de la pauvreté.

"Bien que la sculpture des pierres Mani soit fréquente dans les régions tibétaines environnantes, personne n'a essayé de façonner ces pierres de couleur. Cet art n’existe qu'à Golmud, à 400 kilomètres d'ici", dit Nyima.

Sur le marché de jade de Kunlun à Golmud, Nyima a trouvé un artisan d'accord pour venir dans sa région afin de transmettre ses techniques.

Nyima a donc sélectionné 8 habitants du village Dasheng avec un bon niveau d’éducation, et investi 200 000 RMB (environ 25 000 euros) dans l’achat de  machines de façonnage des pierres de couleurs.

"Les pierres, la matière première, sont ramassées par des habitants pauvres du village, puis transportées dans l'usine afin d’être façonnées. A la fin de chaque année, les bénéfices sont répartis entre les villageois", ajoute Nyima. “Le développement de cette industrie ne nuit pas à l'environnement, mais offre cependant une expérience professionnelle aux paysans et aux bergers de notre village".

(Rédactrice: Caroline)